Avoir un jardin domestique peut apporter d’innombrables avantages dans votre vie. Après tout, en prendre soin est comme une thérapie, en plus de contribuer à une alimentation plus saine et plus économique. Vous y avez pensé ?

Entretenir un potager à la maison est plus simple que vous ne le pensez. Il suffit de savoir ce que l’on fait, comme le type de sol et de compost à utiliser, les plantes à choisir et le bon moment pour la récolte.

Le meilleur moyen d’en savoir plus sur une activité est d’en savoir plus sur elle. C’est pourquoi cet article présente quelques points très importants liés à l’art de créer un jardin d’intérieur. Ainsi, vous pouvez en savoir plus et prendre votre décision. Allons-y, d’accord ?

Jardin à domicile

1. Le choix de l’emplacement

L’emplacement de votre potager a une grande influence sur sa réussite. Vous devez choisir le bon endroit dans la maison pour le faire pousser, en tenant compte des zones qui reçoivent du soleil, mais pas une exposition trop longue. Il est également important de le garder hors de portée des enfants et des animaux qui pourraient l’endommager.

2. L’exposition au soleil

Les plantes ont besoin de la lumière du soleil pour survivre. Votre jardin domestique doit donc être bien orienté vers le soleil. Mais, comme on l’a dit, cela ne signifie pas qu’il doit recevoir cette lumière en permanence. Vous voulez un indice ? Il est préférable de laisser le soleil briller le matin, qui est plus léger, plutôt que l’après-midi, qui est plus fort.

3. Le choix des plantes

Vous ne savez pas quoi planter ? Les options sont presque infinies. Pour commencer par quelque chose de simple et d’utile, vous ne pouvez pas vous tromper avec des pommes de terre, des oignons, du gingembre, des échalotes et de la citronnelle. Si l’objectif est de faire du jardin un allié dans la cuisine, prenez également en compte ce que vous et votre famille aimez manger.

4. Le sol et les engrais

Un jardin d’intérieur a besoin d’un sol doux et moelleux pour que les plantes se développent correctement. Il est également essentiel d’avoir une fertilisation correcte, et vous avez plusieurs options à cet égard. Une alternative est l’humus de vers de terre, qui fournit la nutrition dont le sol a besoin pour donner vie à votre jardin.

5. Le moment de la récolte

Pour vous assurer que votre récolte est prête à partir, surveillez les signes des plantes que vous cultivez. Une récolte trop précoce ne vous apportera pas les bénéfices escomptés. Il est donc très important de comprendre le cycle de vie des légumes. Et voici un conseil : en général, les épices peuvent être récoltées après avoir atteint une taille de 40 centimètres.

Alors, avez-vous aimé les possibilités d’un jardin familial ? Il y en a vraiment beaucoup. Voici quelques conseils, mais il existe de nombreux autres facteurs importants lorsqu’il s’agit de cultiver ses propres légumes. C’est pourquoi il est utile de suivre un cours sur le sujet. De cette façon, vous n’avez aucune chance de faire des erreurs lors de la création de votre potager, et vous pouvez toujours profiter de tous les avantages qu’il offre.

Quels bénéfices tirer d’un petit jardin d’intérieur ?

Facteur de bien-être à la maison, un petit jardin d’intérieur est, une belle façon de ramener un peu de nature à l’intérieur. L’idée est de créer un environnement apaisant, particulièrement dans nos espaces urbains éloignés des campagnes. Et comme nous passons 75 % de notre temps à l’intérieur, que ce soit au bureau ou à la maison, il est intéressant de tirer profit du végétal où que l’on se trouve. Cette tendance qui pourrait bien perdurer est d’autant plus forte qu’elle est accessible à tous, démocratisée par le nombre grandissant de jardineries, fleuristes, enseignes de décoration et autres influenceurs qui mettent en scène des intérieurs où le végétal est roi.