Lors du choix d’une table à manger pour l’extérieur comme pour l’intérieur, tout commence par considérer le type d’espace disponible et l’utilisation qui en sera faite. Après avoir évalué ces deux choses essentielles, vous pouvez en cascade choisir la forme, le type et surtout le matériau. Ce dernier choix est primordial, comme toujours quand on parle de mobilier d’extérieur.
Du bois, au métal, en passant par les composants en plastique et les matériaux plus traditionnels (comme la maçonnerie et la céramique), regardons comment s’orienter en regardant aussi les styles et les tendances outdoor.

1. L’aluminium pour ceux qui recherchent la légèreté
Disponibles en version fixe, pliante ou extensible, les tables d’extérieur en aluminium sont une solution moderne et idéale pour ceux qui recherchent quelque chose de léger, pratique et facile à déplacer.
Simples à entretenir, ils ne nécessitent pas de produits spéciaux pour le nettoyage et ne doivent jamais être traités avec des solvants chimiques ; il suffira d’ utiliser un chiffon propre, humidifié avec un détergent neutre pour rincer.

Colorées ou non (on les trouve aujourd’hui avec de nombreuses variations chromatiques) les tables d’extérieur en aluminium (et tous les meubles d’extérieur en métal) doivent être nettoyées souvent pour conserver leur éclat naturel.
L’aluminium, et tous les métaux en général, rappellent le style industriel très actuel .
Si vous souhaitez créer un espace extérieur suivant cette tendance, le conseil est de choisir le métal également pour les chaises qui accompagnent la table.
2. Bois (traité) pour un extérieur polyvalent et confortable
Rectangulaires, ovales ou rondes, même à l’extérieur les tables en bois ont la cote et sont un classique intemporel. Pas vraiment bon marché (elles ont des coûts bien plus élevés que d’autres solutions comme l’aluminium par exemple) elles demandent une certaine attention et soin. A nettoyer à l’eau tiède et au détergent neutre, le bois, même traité pour l’extérieur, est un ennemi juré des acides et des solvants chimiques.
Préférée aux essences plus légères et plus naturelles, une grande table rectangulaire en bois est parfaite pour les jardins et les grandes terrasses champêtres (comme sur la photo).
La table en bois peut être intégrée à tout type de style (du shabby-chic au minimal) et est l’élément le plus polyvalent qui existe et peut être combiné avec toutes sortes de matériaux et de couleurs.
3. Céramique et fonte de style traditionnel pour terrasses
Idéales pour les petites tables de balcon (idéales pour les déjeuners et petits déjeuners rapides), les solutions qui associent métal (fonte notamment) et céramique sont un grand classique de la tradition italienne.
Stables, pas encombrants, mais, selon les modèles, peu faciles à déplacer, ils ne nécessitent pas d’entretien particulier. La structure peut en effet être nettoyée très facilement, tandis que les plateaux peuvent être traités comme un revêtement intérieur.
La structure en fonte, qu’elle soit blanche ou noire, associée à la céramique/majolique utilisée pour les plateaux rend ces tables intemporelles, mais aussi romantiques et subtilement rétro, ce qui les rend parfaites pour ceux qui souhaitent aménager un espace extérieur à mi-chemin entre la campagne style chic et vintage.
4. Maçonnerie et majolique pour les maisons en bord de mer
La table d’extérieur peut s’avérer un choix difficile à faire et, parfois, aussi assez cher. Surtout lorsqu’il s’agit de zones humides ou de maisons en bord de mer, la solution la plus adaptée pourrait être celle de la maçonnerie.
Réalisé avec des briques de terre cuite ou de béton (de préférence par un ouvrier spécialisé) il sera prêt en peu de temps, ne nécessitera pas de dépenses excessives et sera pratiquement sans entretien ; de plus, il peut être agrémenté d’un plateau en céramique ou en majolique, qui donnera de la couleur à l’ensemble.
Cependant, il ne faut pas oublier que cette table sera immobile, donc la position doit être soigneusement évaluée à l’avance.
Parfait pour un style minimal et méditerranéen, habité uniquement par le blanc et les notes nuancées de bleu.
5. Composants plastiques et résines (de qualité) pour un choix économique pour le bord de piscine
Elles sont les moins chères (mais tout dépend toujours des modèles) et aussi les plus courantes, résistantes et faciles d’entretien, les tables réalisées avec des composants plastiques ne sont pas ils nécessitent des routines de nettoyage compliquées et peuvent être laissés à l’extérieur même pendant les saisons les plus froides.
Le conseil, au moment de choisir, est de toujours privilégier des matériaux de qualité et, si possible, de préférer les couleurs blanches et claires aux couleurs trop vives (qui pourraient s’estomper à la longue).
Intéressants pour les jardins et les terrasses surplombant la mer, ils sont également utiles pour créer des coins repas au bord de la piscine et s’adaptent bien aux styles les plus récents et les plus contemporains. De plus, ils se marient bien avec d’autres matériaux et avec des accessoires en bois ils créent un mariage parfait.
6. Bambou et fibres naturelles pour des tables et sièges très légers !
Les tables en fibres naturelles (dont le bambou et le rotin) sont pratiques, légères et résistantes, mais demandent un peu plus d’entretien que d’autres matériaux. Sous réserve d’accumulation de poussière entre les tissages, ils doivent être dépoussiérés souvent avec une brosse et nettoyés avec de l’eau et un peu d’ammoniaque ; en outre, avant d’être stockés, ils doivent être traités avec des huiles spéciales pour éviter leur décoloration. D’un autre côté, cependant, ils ont le grand avantage d’être très maniables, parfaits pour les petits espaces extérieurs et d’être « fondamentaux » pour faire sortir le style jungle adoré et super tendance à l’extérieur .