Pendant la saison froide, les légumes frais se font rares. On peut trouver quelques variétés au marché ou dans le jardin, même à basse température, mais la plupart du temps, nous avons recours à des produits congelés, marinés, cuisinés ou même importés de pays lointains.

Une excellente façon d’obtenir votre dose recommandée de vitamines fraîches en hiver est de consommer des germes, les jeunes pousses issues des graines de divers légumes et céréales. Ces petites pousses miracles sont riches en de nombreux nutriments, fournissent de précieux antioxydants et sont souvent bien supérieures à leurs parents adultes en termes de teneur en micronutriments. Par exemple, les germes de brocoli frais fournissent dix fois plus de sulforaphane (provenant du glucoraphanine, un glycoside de l’huile de moutarde) que le brocoli mature.

Et le mieux dans tout ça, c’est que les germes peuvent être cultivés sur le rebord de votre fenêtre sans grand effort et sont prêts à être utilisés dans des salades, des soupes ou comme garniture de pain après quelques jours seulement.

Ce dont vous avez besoin pour la culture de germes

Un récipient approprié, par exemple un pot spécial pour germination ou un tamis pour germination acheté dans un magasin de produits naturels. Vous pouvez également utiliser un grand bocal à conserves, sur l’ouverture duquel vous tendez un tissu à mailles serrées, afin que l’eau puisse bien s’écouler.

Une à deux cuillères à soupe de graines germées de votre choix, par exemple des haricots de soja/mung, du blé, du brocoli ou du cresson. Il est préférable d’utiliser des graines biologiques et des graines spécifiquement destinées à la culture de germes.

Voici ce à quoi vous devez faire attention

  • Assurez-vous que vos récipients sont bien nettoyés, de préférence avec de l’eau bouillante.
  • Évitez de placer les récipients à la lumière directe du soleil et maintenez la température ambiante entre 18 et 22°C.

Si l’environnement est trop chaud ou gorgé d’eau, les pousses peuvent être menacées par la moisissure. Dans ce cas, il faut malheureusement les éliminer complètement, faire bouillir les récipients et recommencer la culture à zéro.

Voici comment effectuer la plantation

Rincez d’abord soigneusement les graines germées dans une passoire avec de l’eau froide à tiède.

Versez-les ensuite dans le pot de germination et couvrez-les avec deux fois plus d’eau.

Selon la variété, les graines doivent maintenant gonfler pendant une à huit heures, vous trouverez le temps exact sur l’emballage.

Ensuite, rincez bien les graines plusieurs fois et placez le bocal avec son couvercle à l’envers et légèrement incliné pour que l’excès d’eau puisse s’écouler. Choisissez un endroit lumineux, pas trop ensoleillé et placez une assiette profonde sous le pot pour récupérer l’eau.

Rincez bien les germes avec de l’eau fraîche deux à trois fois par jour et assurez-vous de vider complètement l’eau après et laissez les germes bien s’égoutter.

Selon la variété, les germes frais peuvent être récoltés après quatre à sept jours. Avant de les utiliser, il convient de les rincer à nouveau brièvement, puis de les déguster immédiatement dans une salade, une soupe ou sur du pain beurré.

Bien que la teneur en vitamines soit la plus élevée dans les germes crus, les personnes particulièrement sensibles, telles que les femmes enceintes, les jeunes enfants ou les personnes dont le système digestif est affaibli, devraient soit blanchir brièvement les germes à l’eau chaude avant de les consommer, soit les ajouter au plat concerné pendant la cuisson. Les légumineuses germées (par exemple, les haricots mungo) doivent être brièvement échaudées à l’eau chaude avant d’être utilisées et les germes de soja doivent être chauffés avant d’être consommés.

Conseil

Dans la zone des racines de certains types de germes, de fines racines fibreuses et velues se forment pendant la germination, ce qui peut rapidement être confondu avec de la moisissure. La meilleure chose à faire ici est de tester l’odeur : la moisissure sent le moisi, tandis que les racines fibreuses ont une odeur plutôt épicée. Si vous n’êtes pas sûr, il est préférable de jeter les pousses et de recommencer.