arbres fruitiers

Les arbres fruitiers ont généralement leur place dans les jardins. Leur floraison éblouissante ajoute, au printemps, le plaisir des yeux. Vous ne devez pas hésiter à planter les arbres fruitiers tant pour le côté jardin gourmand que pour la qualité d’arbres ou bien d’arbustes d’ornement. Découvrez les conseils pour la plantation d’arbres fruitiers.

Quand planter lesdits arbres fruitiers ?

Les arbres fruitiers sont en général à feuilles caduques. Dans ce cas, l’arbre fruitier sans entretien se plante après la chute de feuilles, durant le repos complet de végétation. Cela veut dire de mi-octobre jusqu’à fin mars, début avril et notamment en dehors de périodes des fortes pluies ou des gelées. Pour les formes qui sont dites libres comme des fuseaux et ½ tiges, vous devez planter les arbres fruitiers tout en respectant toutes les distances de plantations. Les distances sont généralement variables en fonction de la vigueur des variétés. Le fuseau est de 3 à 4 m. La ½ tige est de 4 à 7 m. La palmette U simple est 0,60 m. La palmette U double est 1,20 m. Le cordon est de 2 à 3 m.

L’habillage des végétaux

Juste avant la plantation, l’habillage de plantes consiste à raccourcir toutes les racines de l’arbre fruitier sans entretien fourni en racines nues. De plus, il permet d’obtenir le système racinaire homogène et aussi de faciliter la bonne reprise de végétation. En général, il comporte de nombreuses opérations simples. Les racines peuvent, lors de l’arrachage d’arbres fruitiers des champs, avoir été blessées. Dans ce cas, il convient de supprimer les parties mutilées ou cassées avec un outil qui est bien propre et tranchant comme le sécateur ou la serpette. La coupe se fait au-dessus des parties touchées. Vous devez, pour d’autres racines saines, faire à leurs extrémités une coupe franche. Les racines trop longues doivent être raccourcies. Vous devez aussi épointer légèrement les petites racines. Après cette opération, il faut effectuer le pralinage de racines tout en les trempant dans un mélange boueux d’eau et de terre. Vous pouvez ainsi passer à la plantation d’arbres fruitiers bien préparés. Par ailleurs, avant de planter lesdits arbres fruitiers, il est important de tailler.

Planter les arbres fruitiers

Les arbres sans entretien qui sont plus d’un mètre de hauteur doivent également être tuteurés. Le placement de tuteur s’effectue avant la plantation d’arbres. Il sera décalé légèrement par rapport au centre de trou, de façon à ce qu’il soit à quatre ou cinq centimètres environ de tronc après la plantation. Le tuteur sera aussi installé du côté de vent dominant et il sera profondément enfoncé dans le fond du trou. Il ne faut pas que le point de greffe soit enterré pour des arbres fruitiers. Vous devez le placer à six ou huit centimètres au-dessus de sol. Les racines doivent être étalées dans le trou dans la position naturelle. Vous devez aussi reboucher le trou de la plantation à la pelle et un autre jardinier maintient le tuteur et la plante en place. Aussi, il devra de temps en temps secouer le végétal verticalement pour que la terre de remblai glisse entre les racines et qu’elle assure le meilleur contact avec la terre du comblement. Cette terre doit être tassée au pied raisonnablement ou à la main. Il faut aménager la cuvette et arroser abondamment, même s’il pleut. L’eau va achever de faire entrer la terre aux racines et éliminer les poches d’air qui peuvent s’être formées au milieu de volume des racines. Il faut attacher la plante au tuteur en 1 ou 2 points avec les liens en plastique ou en osier. Pour les arbres fruitiers qui sont plantés en espalier, il faut attendre que le tassement de sol soit terminé afin de l’attacher sur leur support.