La particularité d’un jardin écologique est qu’il a pour objectif de gérer, organiser et cultiver les plantes de telle sorte à restaurer et protéger la biodiversité et l’équilibre écologique. Pour réussir l’entretien d’un jardin écologique, le jardinier peut s’appuyer sur des auxiliaires naturelles telles que la coccinelle qui est le prédateur des pucerons, le hérisson ou certains oiseaux sont également efficaces pour traquer les limaces.

Quel est le rôle d’un jardin écologique ?

Le rôle d’un jardin écologique est de contribuer à son fonctionnement global. Le développement durable est souvent mis en avant, il inclut des aspects sociaux et de convivialité. Généralement, un jardin écologique est composé d’un point d’eau, des systèmes de récupération et épuration des eaux pluviales ainsi qu’une ou plusieurs mares. Autre particularité du jardin écologique, on distingue des milieux de substitution au milieu naturel pour prendre soin des espèces sauvages.

On peut ainsi découvrir les buissons épars, des bosquets, une zone de prairie, du bois mort, un espace de sable ou de craie, des nichoirs à oiseaux ou insectes… Pour prendre soin des hérissons, un jardin écologique doit posséder un tas de bûches ou de fagots. Un jardin écologique ne doit pas posséder d’éclairage permanent afin de limiter les effets de la pollution lumineuse sur la faune qui a besoin d’environnement nocturne protégé.

Pourquoi privilégier l’entretien d’un jardin écologique ?

Avoir un jardin écologique est une activité qui consiste à créer un écosystème que l’on possède un grand terrain à la campagne ou un petit jardin en ville. Ce type de jardin privilégie l’utilisation de l’énergie solaire, ce potager évite le gaspillage d’eau grâce à la récupération des eaux pluviales. Pour bien entretenir son jardin écologique, il faudra cultiver des fruits et légumes non traités. Ces produits sont importants pour la santé de l’homme. Pour entretenir un jardin écologique, il suffit de changer ses habitudes et recourir à toutes les ressources de la nature.

Quelques astuces pour l’entretien de jardin écologique

La particularité d’un jardin écologique est que pour faire pousser les plantes et les entretenir, il faudra éviter les engrais chimiques. Privilégier de préférence des actions naturelles. On doit par exemple procéder au recyclage des déchets comme l’utilisation de marques de café pour éloigner les chenilles, l’eau de cuisson des pâtes alimentaires peut servir comme désherbant de terrasse. On peut également se servir de compost obtenu des déchets verts. De plus en plus d’éco-jardiniers ont recours à l’association judicieuse des fruits et légumes. Par exemple, une des particularités du jardin écologique est que l’on pratique la rotation des cultures.