gazon synthétique pour piscine

Le contour de la piscine est un lieu de fort passage, notamment lorsque les beaux jours arrivent. Amis, familles, enfants et grandes personnes aiment s’y attarder pour jouer ou se détendre … Au lieu d’investir du béton, du gravier ou encore des galets, le gazon synthétique pour piscine est un très bon plan. Voici quelques conseils qui vous aideront à concrétiser votre projet.

Quid de la pose du gazon synthétique autour de votre piscine ?

Installer du gazon synthétique pour piscine de bonne qualité vous permettra de bénéficier d’une belle pelouse verte toute l’année sans avoir à vous soucier des éventuels inconvénients. Cette solution économique, durable et fiable résiste très bien au chlore et n’exige aucun entretien particulier. Vous évitez donc les corvées d’arrosage, de pelouse à tondre et les brins d’herbe qui flottent dans le bassin. La pelouse synthétique autour de la piscine renvoie une apparence esthétique soignée : un bon point pour votre aménagement extérieur. Vous faites un sans-faute avec la pelouse synthétique ! Le gazon synthétique est apprécié dans les régions très chaudes là où le gazon naturel peine à pousser. Ce dernier demande un entretien strict si l’on veut garder « l’effet herbe fraîche ».

Réaliser la pose de pelouse synthétique autour de la piscine ne présente pas de complications. Avant de lancer les dés, vous devez prendre connaissance des bonnes pratiques pour une pose sans faille : mesures, raccords, découpes, calepinage, tout doit y passer.

En général, la pose du gazon synthétique est relativement simple. La découpe se fait au cutter. Il est primordial d’avoir un support net et propre pour y dérouler le rouleau de pelouse. Toutefois, afin d’éviter les erreurs irréversibles, il est de mise de faire appel à un professionnel dédié dans le domaine. Il vous suffira de trouver la bonne entreprise qui saura être à l’écoute de vos exigences et de vos besoins.

Gazon synthétique : comment le choisir ?

Les avantages du gazon synthétique de piscine sont nombreux. Facilité d’utilisation, modernité, plaisir au toucher, design inédit, une belle durée de vie, etc. Voilà autant de raisons qui nous poussent à investir dans cette solution innovante. Il nous faut savoir qu’il existe de multiples modèles à tous les prix et pour tous les goûts. Attention, ne jetez pas votre dévolu sur le premier venu ! Veillez à sa qualité et à sa tenue dans le temps. L’objectif est de concevoir un véritable écrin de verdure autour de votre piscine, mais pas d’en changer tout le temps !

Le premier critère est d’abord un aspect naturel. Les modèles à brins courts allient performance, praticité et efficacité. Qui plus est, ils sont faciles à entretenir – un atout de taille pour les espaces fréquemment utilisés.

Vous devez vérifier sa densité et sa résistance aux va-et-vient. Gardez donc en tête que les contours de la piscine accueillent beaucoup de monde et sont sujets à des piétinements sans interruption. Privilégiez donc l’aspect qualitatif aux dépens du quantitatif. La pelouse synthétique doit être ultra-perméable, résistant aux UV, au chlore et aux produits employés pour la piscine.

La brillance des brins est également à considérer pour un rendu naturel, car un gazon avéré n’est pas brillant. Ne mêlez pas les couleurs, toujours pour garder le réalisme.

Optimiser les espaces tout autour

Une fois votre pelouse synthétiqueinstallée, vous pouvez embellir ou personnaliser le tout avec des arbres naturels ou des plantes. Les citronniers, les oliviers ou les palmiers sont de bons compromis. Ces nouveaux venus donneront un côté estival et provençal à l’ensemble en place. Vous vous sentirez en vacances sans avoir à sortir de la maison. Néanmoins, privilégiez les plantes à pot ou à défaut, des arbres vivaces (qui ne perdent pas leurs feuilles) afin de ne pas boucher votre bassin. Effectivement, le choix de ces derniers devra se faire en fonction de votre région, du climat existant, mais aussi et surtout de l’exposition. Quelle que soit la plante que vous avez choisie, elle devra prendre place à 1,50 mètre de votre piscine pour ne pas gêner la baignade.

Par ailleurs, des végétaux dont la taille sera imposante en poussant, pourraient vite se transformer en de véritable cauchemar : attirer des insectes nuisibles, ombrager les bains de soleil et la piscine, salir le pourtour de la piscine, abandonner des feuilles à la surface de l’eau, etc.

Entretien du gazon synthétique autour de la piscine

Son entretien est simple étant que c’est un matériau sain qui dure dans le temps. En outre, sa perméabilité ne conserve pas l’eau. Cette dernière est évacuée et le revêtement sèche rapidement. Le gazon artificiel dispose de qualités spécifiques qui font rempart aux champignons et aux flaques sales.

À l’aide d’un balai de cantonnier, vous pouvez effectuer un brossage ponctuel. Cela vous permet d’éliminer la poussière et les résidus végétaux et de redresser les brins. Un aspirateur peut ensuite prendre la relève.

Vous pouvez utiliser un jet d’eau et le faire sécher par la suite en vue d’un nettoyage rapide. Pour ce faire, pensez à vous munir d’un nettoyeur à haute pression. Il suffit de le passer dans le sens contraire des brins et non à proximité afin d’éviter de détériorer le gazon.