Les modèles actuels de culture atteignent les limites, car ils entraînent un changement climatique, polluent, détruisent des écosystèmes, appauvrissent la biodiversité et épuisent les ressources naturelles. C’est pour cette raison que c’est une excellente idée de jardiner de manière écologique. Heureusement, la mise en place d’un jardin en permaculture ou jardin écologique se fait grâce à des méthodes et techniques de jardinage respectueux de l’environnement.

Principe de base du jardin écologique

Prendre soin du petit écosystème de son jardin nécessite quelques précautions utiles comme le fait d’économiser l’eau, intervenir au bon moment, utiliser uniquement des moyens bio pour lutter contre les désagréments et nuisibles. Un jardinier responsable se doit de trouver l’équilibre entre les prédateurs naturels utiles en veillant à ce qu’ils ne soient pas invasifs.

Pour avoir un jardin écologique, il faudra également préserver la biodiversité afin d’avoir un bon équilibre. Il est également important d’acheter uniquement des produits écolabellisés. La construction d’un jardin écologique passe par plusieurs tâches : planter, arroser, prévenir des maladies, soigner les infections… Pour améliorer le jardin écologique, il existe plusieurs techniques telles que l’utilisation de compost, paillis, enlever les mauvaises herbes… L’avantage avec le jardin écologique est qu’il permet d’avoir un lieu de vie familiale, convivial et gourmand.

Qu’est-ce qu’un jardin en permaculture ?

La particularité d’un jardin en permaculture est qu’il s’agit d’une philosophie de vie où les insectes, animaux, plantes, êtres humains et micro-organismes vivent en harmonie dans un environnement sain et autosuffisant. Le terme permaculture est une contraction de culture permanente, il regroupe les techniques d’aménagement et de culture ancestraux et novateurs.

Ceux qui souhaitent construire un jardin en permaculture devront réaliser un écosystème harmonieux, qui se régénère naturellement tout en étant respectueux de la nature et de ses habitants. L’objectif de ce type de jardin est de privilégier la reproduction alimentaire, la production de plantes médicinales, herbes aromatiques, fleurs mellifères, la production de matières végétales…

Les étapes nécessaires pour construire un jardin écologique

La création de jardins écologiques exige de la patience. C’est en appliquant une multitude de petits gestes que l’on parvient à fabriquer un milieu vivant, favorable aux végétaux sains où les nuisibles se régulent eux-mêmes. Parmi les étapes nécessaires à la conception du jardin écologique figurent : le recyclage des déchets de la maison et du jardin, la fabrication de la biodiversité du jardin écologique, l’adaptation des techniques de travail du sol, plantations de végétaux adaptés au climat et au sol, la pratique de la rotation des cultures, la non-utilisation des pesticides et insecticides chimiques, l’utilisation des engrais naturels, l’économie de l’eau et de l’énergie.