Pour réduire l’impact du vent sur les balcons ou terrasses très exposés, on utilise généralement des plantes grimpantes. Parfois, cependant, ils ne suffisent pas et vous vous retrouvez avec des plantes brûlées par le vent et le soleil, ou complètement déshydratées.
Au lieu de devenir fou à la poursuite de « la bonne plante » (qui n’existe peut-être pas), envisagez l’idée d’un pare-vent.

Ce sont des panneaux qui peuvent être dans des matériaux très différents, de l’acacia à l’aluminium, et permettent d’amortir la fureur du vent, en préservant les plantes et le balcon. Ils volent peu d’espace, si précieux dans les petites terrasses et balcons, et sont fonctionnels et décoratifs.

Il est essentiel de bien les choisir et surtout qu’elles soient bien ancrées aux murs.
Dans ce Cahier d’idées, vous trouverez quelques idées d’utilisation de panneaux brise-vent qui, selon leur conformation, dévient les courants latéralement ou vers le haut, ou atténuent simplement leur intensité.

Brise-vent enroulable avec tapis
De loin le système le plus économique, pratique, rapide et facile à monter est celui composé de tapis de roseau. Vous pouvez acheter du naturel ou du synthétique, de différentes tailles et poids, et peu importe que vous preniez l’acacia au sol ou celui à utiliser comme rideau : il suffit de les fixer et de les enrouler s’ils sont trop longs.
Il va sans dire que ce système est bon pour les courants d’air légers et fonctionne très bien comme dissimulation de la vue.
L’acacia, aussi bien en bandes longues qu’en panneaux plus larges, est très confortable même s’il est fragile et, s’il est bien ancré, peut être vraiment décisif pour un ou deux hivers. En général, il ne dure pas plus de deux ans et aux premiers signes de panne, il doit être remplacé, opération qu’il serait préférable de faire à la fin de l’été, avant la mauvaise saison.

Brise-vent en saule tressé
Pour un style champêtre, rien de plus chaleureux et apaisant que le saule tressé, qui peut être travaillé sur place ou acheté déjà monté sur châssis.
Dans ce cas, la fonction de vue cachée est augmentée. Les brise-vent de ce type sont également utiles pour délimiter le jardin selon les différentes zones (lecture, potager, chiens, etc.) mais ils sont peu efficaces pour éloigner les gros animaux ou comme périmètre extérieur.

Coupe-vent dans un lluminio
Les cadres en aluminium n’ont pas besoin de présentation, sont durables et faciles à assembler, se prêtent également magnifiquement à la découpe au laser, ils offrent une bonne résistance ne nécessitant qu’une fraction de l’espace.
Le panneau brise-vent de séparation entre un balcon et celui adjacent est le plus courant. Il est confortable et simple, même s’il doit souvent être fabriqué sur mesure et assemblé par un professionnel pour être stable.
Il sert non seulement de brise-vent mais aussi de protection contre les regards et, s’il est très solide, également de parapet.

Il serait tentant d’y insérer des pots afin de l’utiliser également comme treillis pour les plantes grimpantes : ce n’est pas une mauvaise idée, à condition de prendre en compte que le feuillage de la plante souffrira du vent, même s’il est humide, et pourrait avoir des difficultés à grandir. .
Il est préférable de placer des pots avec des arbustes plutôt rustiques à une certaine distance qui souffrent moins de l’impact du vent.
Si vous voulez oser, et donner une touche brutaliste à votre terrasse, vous pouvez utiliser le corten , un matériau aux multiples qualités.

Brise-vent en verre
Transparent ou moins, le verre reste l’un des matériaux les plus appréciés et apprécié comme brise-vent, puisque traditionnellement remplit aussi la fonction de séparer différentes zones ou différents propriétaires (dans ce cas sera toujours travaillé ou occulté).

Il y a la possibilité d’un « effet copropriété » malvenu, mais si le verre est bien choisi, peut-être décoré, vous ne courrez pas ce risque et dans tous les cas vous pouvez masquer le brise-vent avec des plantes, aussi bien des arbustes que des plantes grimpantes. Le verre ne souffre pas non plus de la salinité et fonctionne très bien dans les zones côtières exposées.
Des alternatives peuvent être le polycarbonate ou le plexiglas, qui ont cependant un rendement esthétique inférieur et une résistance moindre aux vents forts.

Si les brise-vent se trouvent sur une terrasse de votre propriété exclusive, le verre transparent donnera beaucoup de continuité entre les intérieurs et les extérieurs, créant un véritable effet « open space ».

Brise-vent en brique
Sur ce toit-jardin d’une grande ville le vent peut devenir très meurtrier pour les jeunes plants de légumes. Avec des murs de briques apparentes en quinconce, une protection vraiment efficace est obtenue.

Cannes de bambou (ou tiges de matériaux divers)
Avec imagination et esprit artistique, les brise-vent peuvent prendre des formes très différentes. Des poteaux minces, rapprochés et fermement ancrés dans le sol, réduisent le flux du vent, mais permettent au fond de briller. Un effet très raffiné et raffiné, plus facile à réaliser que vous ne le pensez.

Les tiges de bambou sont les candidats numéro un pour ce type de blindage en raison de leur résistance. Les tôles lisses – acier, aluminium ou corten – ou le bois traité pour les extérieurs sont tout aussi bonnes.
Selon le matériau, vous obtiendrez un effet différent, alors laissez libre cours à votre imagination mais restez dans le génie de votre jardin et de votre maison.

Mélange de barrières
C’est la solution la plus pratiquée, que l’on adopte souvent sans même s’en rendre compte, uniquement par intuition. Rassembler de petites barrières, telles que des poteaux de pergola, des dossiers et des pots avec de petits arbres ou arbustes crée une déviation du vent. Dans ce cas, une protection supplémentaire vient du parapet contigu en béton.

Aussi pour l’intimité
Les brise-vent offrent également beaucoup d’intimité : ils sont une solution vraiment à la portée de tous et résolvent de nombreux problèmes dans de petits espaces.

Ne négligez pas les matériaux modernes, comme le PVC, économique et résistant. Bien travaillé, le PVC prend un bel effet bois, mais à des prix très bas.

Brise- vent pivotants
Dans cet extérieur d’inspiration japonaise, les panneaux sont composés de simples lattes de bois fixées sur des cadres rabattables, qui peuvent être pivotés à volonté.
Ce type de panneau est très utile dans les patios ou vérandas, tout en prenant de la place sur les balcons et terrasses.