Barrière de sécurité pour piscine

Les clôtures et barrières de sécurité pour piscine doivent répondre à des normes de fabrication et d’installation. Il existe plusieurs modèles à choisir en fonction de vos envies et de vos préférences.

Des dispositifs de sécurité obligatoires

Si vous avez fait construire une piscine creusée dans votre jardin, l’installation d’un système de sécurité est obligatoire et doit respecter quelques critères. La mise en place d’une barrière de sécurité fait partie des dispositifs que vous pouvez installer pour éviter un risque d’accident. Des modèles répondant aux critères obligatoires sont disponibles sur des sites spécialisés comme www.directclotures.com sur lesquels vous pouvez commander le produit qui convient le mieux à votre piscine.

Une barrière de sécurité pour piscine n’est pas le seul dispositif que vous pouvez installer pour sécuriser l’accès à votre point d’eau. Certains fabricants peuvent vous proposer un système d’alarme de piscine, un abri ou une couverture de sécurité rigide pour recouvrir le bassin.

Toutefois, la barrière de sécurité est souvent privilégiée pour son côté plus solide et la difficulté pour les enfants d’ouvrir un portail fabriqué par un spécialiste. L’installation doit cependant respecter toutes les obligations légales pour que votre barrière remplisse toutes ses fonctions.

Les normes pour une barrière de piscine

Une barrière de sécurité piscine a plusieurs fonctions dont la principale est d’empêcher un enfant de moins de 5 ans de passer au travers en l’escaladant ou en l’enjambant. Une bonne clôture doit aussi résister à toute tentative de poussée ou d’entrée et ne doit pas blesser une personne qui s’approcherait par inadvertance ou non. Deux règles principales définissent les normes d’une barrière : la position et les dimensions.

Une barrière pour piscine ne doit pas gêner l’entrée ou la sortie du bassin et doit donc s’y trouver à une distance d’un mètre minimum. Elle ne doit toutefois pas se situer trop loin afin de bien délimiter et marquer la présence d’une piscine.

Pour les dimensions, toute clôture de piscine doit disposer d’une hauteur minimum de 1,10 m par rapport à une traverse basse. Si ces dimensions sont prises par rapport au sol, la hauteur monte à 1,22 m. Le portail d’entrée doit mesurer un mètre de largeur et être à la même hauteur que le reste du grillage piscine. Pour respecter les normes obligatoires, il est important de bien choisir les matériaux utilisés pour le modèle afin d’éviter tout risque de blessure si quelqu’un se trouve à proximité.

Choisir les matériaux d’une barrière

Une clôture de piscine peut être fabriquée à partir de différents matériaux qui possèdent tous des avantages et des inconvénients mais qui doivent répondre au même objectif : éviter les accidents et les blessures. Un grillage en métal basique peut être une bonne solution si le produit est conçu par un prestataire qui respecte les normes de fabrication. D’autres options sont envisageables pour votre barrière de piscine : les panneaux de bois et panneaux transparents sont aussi une bonne solution et nécessitent peu d’entretien.

Lors du choix de votre dispositif de sécurité, vérifiez que le produit ne présente aucune aspérité pouvant blesser, couper, pincer ou cisailler en cas de contact. Pour protéger les tentatives d’entrée par un enfant de moins de cinq ans, la barrière doit impérativement être solidement fixée et résister au poids d’un enfant qui tenterait de la pousser avec son corps.

Le système de fixation a également son importance puisqu’il doit résister à l’arrachement et disposer d’un double dispositif de déverrouillage, facilement manipulable par un adulte. Toutes les obligations concernant les clôtures de piscine sont définies par la Norme NF P90 306 : vous pouvez vous en servir pour vérifier que tous les points sont correctement intégrés sur votre produit.

Des modèles différents selon vos besoins

Si votre produit respecte toutes les normes de fabrication, vous avez le choix entre plusieurs modèles en fonction de vos préférences. Le produit le plus courant est souvent la barrière fixe ancrée dans le sol : elle ne nécessite pas de manipulation particulière, peu d’entretien et est solidement fixée. Il est par contre impossible de profiter complètement de tout l’espace autour du bassin au moment où vous l’utilisez.

Pour parer à cet inconvénient, vous pouvez opter pour une barrière de piscine amovible à démonter au moment où vous profitez de votre bassin. Ces clôtures sont généralement moins chères à l’achat et à l’utilisation mais elles ont souvent l’inconvénient d’être assez fastidieuses à démonter et remonter. Vous devez respecter la notice d’utilisation à la lettre et l’intervention de deux personnes est parfois nécessaire pour y arriver. Il est plutôt conseillé d’utiliser une barrière de piscine démontable si vous possédez une piscine gonflable.

La meilleure solution pour obtenir un compromis entre les deux types de barrières est d’opter pour une barrière piscine escamotable. Ces produits dernière génération sont fixés solidement mais la clôture disparaît dans le sol au moment où vous utilisez le bassin. Il vous suffit ensuite de la remonter une fois la baignade terminée. Si ces modèles sont extrêmement pratiques et vous permettent de profiter des avantages d’une barrière sans les inconvénients, ils ont toutefois un coût d’achat et d’installation beaucoup plus élevé et les frais d’entretien en cas de panne peuvent être rébarbatifs.